LES ATELIERS SENIORS 2020 de L’ASSOCIATION HAUT PARLEUR

Les différents ateliers proposés par l’association Haut Parleur aux personnes âgées, ont pour objectif, par le biais de rencontres « festives », de lutter contre l’isolement et donc renforcer le lien social, lutter contre la dépression et développer le partage, le plaisir dans l’échange et la complicité. Ils s’appuient tous sur les réalisations sonores Voix d’Or que l’association Haut Parleur produit depuis une dizaine d’années à destination des Ehpads et des Centres Hospitaliers. Ces ateliers, variés et riches, encadrés par des intervenants qualifiés, vont permettre :

  • De stimuler la mémoire individuelle et collective
  • De renforcer l’estime de soi par la valorisation
  • De retrouver le goût du jeu collectif
  • De se reconnecter au corps au travers de la danse et du chant
  • De partager le plaisir des mots avec des jeux autour du langage et de la langue française
  • De valoriser les capacités restantes des personnes concernées.
Après midi festifs dansant, chantant – atelier de stimulation physique et psychique
Cet atelier de deux heures fait la place belle au plaisir, au partage et à la joie. Il propose aux participants de chanter et danser sur des tubes d’antan qui ont bercé leur jeunesse. Il permet également de vivre des moments d’échanges et de discussion sur la mémoire que réveillent les morceaux choisis. Les émotions suscitées sont accueillies et étayées par les intervenants. L’association Haut Parleur qui, depuis une dizaine d’années, produit l’outil Voix d’Or qui fait la place belle à la musique et compte, parmi ses membres, de nombreux professionnels des métiers de la radio, s’est constitué une bibliothèque sonore très pointue dans le domaine de la chanson française d’antan et, particulièrement de la chanson française dansante. Ce thé dansant, thé chantant dans sa conception originale faite pour permettre à ceux qui ne savent pas danser de danser quand même et à ceux qui ne savent pas chanter, de chanter quand même, développe par la dynamique de groupe et au travers d’une animation adaptée, la dimension festive et complice du lien social. Il est animé par deux professionnels de la danse, du chant, de l’animation et de l’échange thérapeutique.  

 

Jeux de sons, jeux d’expressions – atelier de stimulation cognitive et imaginaire

Cet atelier de deux heures se déroule en deux temps :

  • Un temps d’évocation sonore pour stimuler l’imaginaire et retrouver le son d’objets, d’atmosphères ou de métiers quotidiens, anciens ou disparus. La mémoire émotionnelle et la mémoire collective se ravivent à l’écoute des sons et des bruitages. On écoutera par exemple le son d’un projecteur de films, d’une machine à écrire, d’un moulin à café, du sifflement d’un train à vapeur, d’une cour de récréation, d’un bal du 14 juillet, du ressac de la mer, d’une balade en bateau, d’une lavandière, d’un boulanger, d’une couturière etc, qui évoquent déjà à eux seuls de nombreux souvenirs. Les intervenants veillent à ce que ces souvenirs puissent s’exprimer et utilisent le cas échéant des images soutenant l’évocation sonore.
  • Un temps de jeu autour de la langue française : « jeux avec les expressions françaises » « dictons et proverbes » « jeux de mots ». Ce temps permet de retrouver l’usage d’expressions d’aujourd’hui ou d’autrefois. Il permet d’en retrouver le sens et l’origine et de proposer une véritable gymnastique neuronale ludique.

L’ensemble de l’atelier est proposé comme un jeu où l’important est de participer et non pas de trouver.

La compétition, stressante pour tout le monde et notamment pour les personnes du grand âge n’est pas le moteur de nos ateliers.

 
Tranches de rire – Atelier de stimulation physique et morale

Les seniors savent bien et ont toujours dit que « rire un bon coup » faisait autant de bien à la santé que manger bon steak ! A l’heure actuelle, on peut même dire qu’il est nettement préférable de rire que de manger de la viande !

Cet atelier « Tranches de rire » se déroule en deux temps :

  • Un temps de mise en condition : avec petits exercices physiques d’échauffement et mise en condition mentale (chants, écoute de sons) pour accueillir la suite.
  • Un temps de « yoga du rire ». Il s’agit d’un terme un peu à la mode mais le fondateur de cette « discipline », Madan Kataria, médecin en Inde, s’est rendu compte, il y a plus de 20 ans, des bienfaits du rire dans la guérison de ses patients. Il met donc en place une méthode « qui vient du corps », pour leur permettre de rire davantage et permettre :
    • La Réoxygénation du cerveau
    • La Réduction du stress et renforcement du système immunitaire
    • L’Amélioration de la résistance à l’effort
    • L’Augmentation la capacité d’être de bonne humeur, d’accéder à la joie intérieure
    • De pratiquer une excellente gymnastique musculaire interne.

Le deuxième temps de cet atelier est donc consacré au rire. Il se termine par un retour au calme via la respiration et un court temps méditat

 

ATELIERS INTER GÉNÉRATIONNELS 2020
SENIORS / JUNIORS

Public cible (GIR, tranches d’âges)

Les seniors autonomes de plus de 70 ans habitant chez eux identifiés par le CCAS, les associations seniors, les pôles seniors, les seniors qui fréquentent la médiathèque. GIR 6 À 5
Les enfants de 8-10 ans de l’accueil de loisirs de la commune.

Modalités :

Ces ateliers de deux heures (ou 2h1/2 selon convention), se déroulent le mercredi par série entre deux périodes de vacances scolaires. Ils se déroulent dans une salle de la commune (médiathèque, bibliothèque, centre de loisirs etc). Une collation est servie pendant l’atelier.

Jeux de sons – Un temps d’évocation sonore

Pour stimuler l’imaginaire et retrouver le son d’objets, d’atmosphères ou de métiers quotidiens, anciens ou disparus, et des sons d’objets, d’atmosphères ou de métiers quotidiens actuels.
On écoutera par exemple le son d’un projecteur de films, d’une machine à écrire, d’un moulin à café, du sifflement d’un train à vapeur, d’une cour de récréation, d’un bal du 14 juillet, du ressac de la mer, d’une balade en bateau, d’une lavandière, d’un boulanger, d’une couturière…
Mais également le son d’une gare, d’un TGV, d’une grande surface, d’un jeu vidéo, d’un GPS, d’une recherche par internet, d’un téléphone portable…
Les intervenants veillent à ce que ces évocations servent de support à l’échange entre les seniors et les enfants.
Des images et des objets seront utilisés pour faciliter l’identification.

Jeux de mots et d’expressions

En lien avec les jeux de sons, un temps de jeu autour de la langue française
Jeux avec les expressions françaises, les dictons et proverbes, les jeux de mots, les anglicismes, les néologismes.
Ce temps permet de retrouver et découvrir l’usage d’expressions d’aujourd’hui ou d’autrefois. Il permet d’en rechercher le sens et l’origine et de proposer une véritable gymnastique neuronale ludique.
Les jeux d’expressions sont proposés en lien avec les thèmes des jeux de sons. Les participants jouent à identifier le sens et trouver l’origine de ces expressions. Ils doivent également servir de support à l’échange entre les seniors et les juniors.

 

Lecture partagée et jouée – Un temps de lecture partagée à voix haute

Une partie est proposée par les participants qui amènent leurs contes, fables, ou récits préférés, une autre partie est proposée par les intervenants pour une écoute enregistrée ou en
direct d’extraits de romans, de fables de La Fontaine, de textes de diverses mythologies, sans oublier des textes régionaux, voire en patois.
Cet atelier est conçu pour échanger autour des émotions littéraires, entendre ou lire des textes qui font partie du patrimoine ou se laisser bercer par les accents et les richesses de notre langue.

LES INTERVENANTS RÉGULIERS

 

Lina Braunschweig
Psycho-somatothérapeute,
conceptrice de l’outil Voix d’Or

Régis BOURQUIN
Danseur, performer, enseignant, chorégraphe
Carine BOUDJABAD
Ostéo-thérapeute
Gaëlle KONATÉ
Comédienne, Metteur en scène, Auteur, Formatrice
Enseignante certifiée, elle a animé des ateliers de danse, d’improvisations et d’expression orale, vocale, corporelle pendant plus de 25 ans. Ses rencontres avec des publics d’âges et d’origines très variées ont été un vrai terrain de découvertes et d’apprentissage sur le fonctionnement psycho-corporel de l’être humain. Ces découvertes, complétées par une longue analyse personnelle, l’ont amené à approfondir son intérêt pour la mémoire de l’individu, de la famille et de la communauté. Sa pratique de psychothérapeute, nourrie d’une riche expérience humaine, intègre les dimensions corporelles, mentales et spirituelles de chacun.
Elle a également animé et réalisé des programmes radio durant près de 30 ans, à Radio France et la Radio Suisse Romande.
Parallèlement, elle s’est formée à psychologie des profondeurs à l’Efapo, à l’Eepssa et Somapsy dont elle sort diplômée, puis à l’Alzheimérologie et pathologies apparentées au CHU de Reims et à Lyon2.
Elle est titulaire de ce DIU sous la direction du Professeur Louis Ploton Psychiatre-gérontologue et co-directeur du Laboratoire de psychologie et santé mentale avec qui elle collabore sur l’élaboration d’un outil d’animation thérapeutique à destination des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, Voix d’Or.
Elle exerce comme psychothérapeute en cabinet au centre de Lyon et dirige « Voix d’or » au sein de l’association Haut Parleur
L’être humain, la radio, la danse sont les passions qui l’ont animées toute sa vie.
Il se forme dans diverses écoles : Méthode M.Graham, à la Merce Cunningham Dance Foundation, au New York Baller School, puis s’investit dans la danse Contact Improvisation avec Lulla Chourlin et Didier Silhol. Boursier à deux reprises du Minitère des Affaires Etrangères : Lavoisier(NYC) et Léonard de Vinci (Naples). Il est diplômé en danse contemporaine et certifié praticien en Gestalt Thérapie Analytique (Savoir Psy Paris).
Après plusieurs années de spectacles (Cie Taffanel, Langlade, Kumulus…), il fonde l’association Le Groupe la Source en 1992, avec laquelle il crée plusieurs pièces chorégraphiques. Il initie plusieurs Défilés pour la Biennale de la Danse de Lyon et œuvre pour le développement de la culture chorégraphique en milieu rural et urbain. Depuis 2010 il participe activement à des échanges interculturels avec le Maroc, la Tunisie, l’Inde, la Grèce.
Il crée en 2014 l’Espace des Ateliers – lieu de pratiques psychocorporelles- en Ardèche. Il a enseigné pour diverses associations et institutions ainsi que pour l’Education Nationale pour laquelle il a été chargé de cours à l’Université Joseph Fourier/UFRAPS à Grenoble et Valence (analyse du mouvement, psychocorporalité, composition chorégraphique).
Issue d’une famille de danseurs-chorégraphes, elle a grandi dans un univers où la conscience du corps, la relaxation et la pratique du massage ont fait partie de son quotidien.
Son expérience de plus de vingt ans dans le spectacle vivant ainsi que ses interventions dans les Ephads avec Voix d’Or* (outil thérapeutique non médicamenteux à destination des personnes atteintes de pathologies neurodégénératives) lui ont permis de développer différents types d’approches du corps et de massages bien-être.
Aussi, au travers de mon parcours personnel je me suis passionnée pour les soins énergétiques et les médecines douces et en 2015 j’entreprends un cursus professionnel de 4 ans en formation d’Ostéopathie douce « thérapie manuelle énergétique » méthode Still-Roudil-Poyet *. Dont je sors diplômée en juin 2019.
Par cette approche holistique j’attache une importance particulière à la notion de l’être comme un tout dans un tout.
Ma démarche s’inscrit dans la rencontre de l’autre, de l’écoute du corps et dans la considération de l’individu dans sa globalité.
Je pratique également les massages bien-être de type ayurvédique, californien, réflexologie plantaire thaï, personnes âgées, trapèze-crânien avec bougies auriculaires.

Elle a toujours été attirée par les challenges sur scène, sous chapiteau, dans la rue ou ailleurs partout là où le théâtre pouvait se déterrer.
La création avec des gens pas comme les autres, du genre étrangers (mise en scène des Passeurs d’Europe depuis 9 ans), porteurs de handicaps (mises en scènes avec instituts et IME depuis plus de 15 ans) ou encore, enfants qui arrivent de pays en guerre (stages avec France Terre d’Asile), etc…
Tous ces genres de gens qui ne peuvent pas forcément mettre des mots mais qui ont tant de choses à dire… utiliser le théâtre comme un médium social, un outil et un prétexte à créer une nouvelle aventure humaine aussi.

L’improvisation théâtrale a été salvatrice sur bon nombre de situations de créations avec ces gens là, notamment.