S’installer dans un endroit douillet :

Que ce soit dans l’institution ou dans les foyers privés, il est conseillé de s’installer dans un environnement douillet et propice à l’écoute car les personnes fragilisées sont très sensibles aux interférences comme le bruit, l’agitation, la température, la faim, la soif ou la fatigue.

Consulter le livret d’accompagnement :

Pour vous permettre de choisir en un simple coup d’œil le thème le plus adapté au moment ; le livret vous donne également quelques indications sur le contenu de la chronique ainsi que des informations complémentaires utiles pour enrichir l’échange si besoin est.

Ne pas systématiquement écouter les chroniques d’un seul trait :

Le but des chroniques n’est pas d’apprendre « quelque chose » à la personne âgée mais de réveiller en elle des souvenirs enfouis appartenant à son histoire de vie et à sa culture. Il est donc recommandé de mettre l’écoute audio sur « pause » dès ses premières réactions pour lui permettre de les exprimer, de les commenter et de ressentir les émotions liés à ces souvenirs.

Ne pas hésiter à ré-écouter certaines chroniques

Afin de pouvoir savourer à nouveau un son qui évoque de l’émotion, pour le plaisir de retrouver une ambiance sonore de scènes de la vie quotidienne dont la personne âgée est privée mais qui font le lien avec la vie d’aujourd’hui (le marché, une cour de récréation, la mer, une brasserie, le zoo etc).

Les programmes Voix d’Or sont conçus et réalisés par une équipe de professionnels de la radio et du grand âge. Ils sont commercialisés depuis 2010 et ont été utilisés par une centaine d’établissements (Ehpad, Centre hospitaliers, accueils de jours) et par des particuliers.